Scorpius Delicti

Forum francophone consacré aux scorpions
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Les inscriptions ne sont plus ouvertes, le forum est en lecture seule.

Partagez | 
 

 Le terrarium

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lyleina
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 426
Age : 34
Localisation : Villeurbanne (69)
Date d'inscription : 19/02/2008

MessageSujet: Le terrarium   Mer 20 Fév - 16:17

La clef du succès pour parvenir à maintenir un scorpion dans de bonnes conditions est de réaliser un terrarium qui lui est adapté. Il faudra donc recréer un environnement s'approchant le plus possible de son biotope naturel, et répondant à ses habitudes de vie... Sans oublier qu'il faudra ensuite entretenir convenablement l'installation !

SOMMAIRE :

Bac
Substrat,Abris et accessoires
Hygrométrie
Température, chauffage et luminosité
Installation et entretien
Manipulation des spécimens


Dernière édition par Lyleina le Mer 20 Fév - 18:20, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyleina
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 426
Age : 34
Localisation : Villeurbanne (69)
Date d'inscription : 19/02/2008

MessageSujet: Re: Le terrarium   Mer 20 Fév - 16:23

Bac


1) Dimensions

Il faut faire attention de bien choisir un terrarium de taille adaptée à l'espèce maintenue... Lorsque l'on veut maintenir un unique spécimen, voici une règle qui ne fonctionne pas trop mal : si l'on considère T la taille adulte du spécimen, L la largeur minimum du terrarium et P sa profondeur minimum, alors L=Tx3 et P=Tx2. Autrement dit, le terrarium doit être au moins aussi large que trois fois la taille du spécimen, et aussi profond que deux fois sa taille.

Si l'on désire maintenir tout un groupe, alors il faut prendre en compte la sociailité des espèces : si le genre Euscorpius vit sans problème en colonie dans des espaces réduits, ce n'est pas le cas du genre Buthus, qui a une forte propension au cannibalisme. Voir les fiches d'élevage pour plus de renseignements...

Dans tous les cas, le bac devra mesurer au moins 25cm de hauteur, voir plus pour les spécimens fouisseurs (voir plus bas).


2) Matière

On retiendra essentiellement deux types de matériaux utilisés pour construire les terrariums : le verre et le plexiglas. Les scorpions ne peuvent grimper ni sur l'un, ni sur l'autre. Cependant, ils présentent tous deux des avantages et des inconvénients :

Le verre :
  • Points positifs : esthétique, difficile à rayer

  • Points négatifs : lourd, facilement cassable, parfois cher


Le plexiglas :
  • Points positifs : léger, peu cher, résistant

  • Points négatifs : se raye facilement

Globalement, on prendra du verre lorsque l'on utilisera un substrat à base de sable afin d'éviter que celui-ci ne raye les parois. Dans les autres cas de figure, le choix sera fait en fonction des préférences de chacun...


3) Ouverture

Pour les scorpions, on préférera toujours les terrariums avec ouverture sur le dessus. Les modèles avec ouverture par le devant sont plus adaptés aux mygales ou aux reptiles, qui peuvent parfois grimper aux parois. Les scorpions en étant incapables, une ouverture par le haut bouchée par un couvercle sécurisé limitera au maximum les risques d'évasion (attention tout de même aux abris et autres éléments de décoration pouvant permettre de grimper).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyleina
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 426
Age : 34
Localisation : Villeurbanne (69)
Date d'inscription : 19/02/2008

MessageSujet: Re: Le terrarium   Mer 20 Fév - 16:24

Substrat


1) Types

On choisit généralement le type de substrat en fonction du taux d'hygrométrie désiré :
  • Pour une hygrométrie élevée (supérieure à 80%), on optera pour de la tourbe blonde bien humidifiée. Ce type de terre a l'avantage d'être acide (pH élevé), et donc de limiter la formation des bactéries et des parasites.

  • Pour une hygrométrie moyenne(entre 50 et 80%), on optera pour de la tourbe blonde sèche, voir un mélange de tourbe et de sable.

  • Pour une faible hygrométrie(inférieure à 50%), on optera pour du sable fin.


2) Hauteur

La hauteur de substrat est adaptée aux moeurs du spécimen maintenu :
  • Pour un scorpion fouisseur, on préférera une bonne hauteur de substrat. Un minimum de 15cm est généralement préconisé... Attention à bien prendre un bac un peu plus haut !

  • Pour un scorpion terrestre, une faible hauteur de substrat, entre 5 et 10cm, suffira.

  • Pour un scorpion arboricole, il suffit d'une simple couche de substrat de 5cm, voir un peu moins.


Abris et accessoires


Tout comme pour le substrat, la nature des accessoires à intégrer dans le terrarium dépend des moeurs du spécimen maintenu :
  • Pour un scorpion fouisseur, quelques pierres et/ou morceaux de bois font parfaitement l'affaire. Comme abris, une demi noix de coco ou une moitié de pot d'argile est bienvenue. Il vaut mieux éviter les plantes : le scorpion n'hésitera pas à les déraciner en creusant ses galleries.

  • Pour un scorpion terrestre, on préconise souvent l'utilisation de pierres plates sous lesquelles on précreusera de petites cavités lui permettant de se cacher.

  • Pour un scorpion arboricole, on privilégiera évidemment les éléments facilitant l'escalade : branches en travers du terrarium, plantes, hautes pierres... Généralement, on place au moins deux abris entre lesquels le scorpion peut aller et venir à son gré : un en hauteur et un au niveau du substrat.

Il n'y a pas spécialement de "règles" pour la décoration : "lâchez-vous" et soyez créatif !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyleina
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 426
Age : 34
Localisation : Villeurbanne (69)
Date d'inscription : 19/02/2008

MessageSujet: Re: Le terrarium   Mer 20 Fév - 16:23

Hygrométrie


1) Généralités

L'hygrométrie caractérise l'humidité de l'air. Elle est exprimée en pourcentage. En fonction de leurs biotopes naturels, les diverses espèces de scorpions ont des besoins très variés en terme d'hygrométrie . Une mauvaise hygrométrie signifie souvent la mort des spécimens : trop d'humidité favorise le développement de mycoses et autres parasites, tandis que trop peu d'humidité provoque la déshydratation du spécimen.


2) Mesurer l'hygrométrie

Afin de connaître l'hygrométrie ambiante d'un terrarium, on utilise un hygromètre (jusque là, normal). Cependant, il existe des hygromètres mécaniques (une aiguille dans un cadrant), et des hygromètres électroniques (une sonde reliée à un boitier avec afficheur LCD). Certains semblent plus fiables que d'autres, et ce ne sont pas forcément les plus chers les meilleurs... Donc mieux vaut se renseigner avant d'acheter !

(Note de Sarakyel : personnellement, j'utilise les petits hygromètres mécaniques de marque Exo Terra, et j'en suis totalement satisfait).


3) Maintenir une bonne hygrométrie

Obtenir et maintenir un taux d'hygrométrie défini n'est pas aussi simple qu'on pourrait le croire. Cependant, il existe quelques astuces... Qui dépendent, bien sûr, du biotope originel des spécimens maintenus. Les spécimens dits tropicaux préfèrent une hygrométrie très élevée, tandis que les scorpions dits désertiques nécessitent une hygrométrie assez basse.

Consultez le post-it consacré à l'hygrométrie pour plus d'informations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyleina
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 426
Age : 34
Localisation : Villeurbanne (69)
Date d'inscription : 19/02/2008

MessageSujet: Re: Le terrarium   Mer 20 Fév - 16:24

Température, chauffage et luminosité


1) Généralités

Les scorpions sont des animaux qui préfèrent les atmosphères assez chaudes, c'est un fait. Cependant, certains apprécient des températures bien plus élevées que d'autres. De plus, à part les espèces cavernicoles (peu fréquentes en terrarium), ils ont quotidiennement besoin de lumière selon un cycle jour/nuit. Bien sûr, ce cycle doit également avoir un impact sur la température : certains scorpions, notamment parmi les espèces désertiques, nécessitent un fort gradient thermique (différence de température) entre le jour et la nuit, la période nocturne étant parfois très fraîche dans les milieux arides.


2) Mesurer la température

Afin de connaître la température ambiante d'un terrarium, on utilise un thermomètre (surprenant non ?). Comme pour les hygromètres, il existe des thermomètres mécaniques (une aiguille dans un cadrant), et des thermomètres électroniques (une sonde reliée à un boitier avec afficheur LCD). Certains semblent plus fiables que d'autres, et ce ne sont pas forcément les plus chers les meilleurs... Donc mieux vaut se renseigner avant d'acheter !

(Note de Sarakyel : Là aussi, comme pour les hygromètres, j'utilise les petits thermomètres mécaniques de marque Exo Terra, et j'en suis totalement satisfait).


3) Chauffer et éclairer son terrarium

S'il est souvent essentiel de chauffer un terrarium pour le maintenir à la température requise par les spécimens, il n'est pas toujours obligatoire de fournir un éclairage artificiel. De plus, il existe une grande variété d'accessoires et de méthodes pour chauffer et/ou éclairer un terrarium.

Consultez le post-it consacré au chauffage pour plus d'informations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyleina
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 426
Age : 34
Localisation : Villeurbanne (69)
Date d'inscription : 19/02/2008

MessageSujet: Re: Le terrarium   Mer 20 Fév - 16:25

Installation et entretien


1) Hygiène

Afin d'éviter au maximum les problèmes dûs aux bactéries, il est recommandé de désinfecter au préalable le bac et les éléments qui seront installés dans le terrarium. Il est préférable de ne pas utiliser d'eau de javel (ni tout autre détergent) à cause des risques d'empoisonnement des spécimens. Il existe plusieurs solutions alternatives :
  • Le passage au four : environ 30 minutes à 200° suffisent. Très efficace pour tout ce qui concerne le substrat et les éléments organiques (branches, écorces, etc...).

  • L'eau bouillante : plonger les objets quelques secondes dans une grande casserole d'eau portée à ébulition. Idéal pour les minéraux et les objets synthétiques (fausses plantes, décorations en résine, etc...).

  • Le nettoyage au savon : frotter les objets avec une brosse à poils durs (du type brosse à ongle) trempée dans l'eau savonneuse (le bon vieux savon de Marseille, il n'y a que ça de vrai !), puis rincer abondamment. Cette méthode est emplôyée uniquement pour les objets ne pouvant être désinfectés en utilisant les deux méthodes précédentes car trop fragiles ou trop volumineux (thermomètre, hygromètre et parois du terrarium).



2) Vérification des conditions de maintenance

Accueillir un scorpion en terrarium n'est pas une décision qui se prend à la légère (du moins en théorie). Au contraire, c'est un acte qui doit être longuement prémédité, d'autant que l'élevage des scorpions est réglementé dans de nombreux pays (dont la France). De surcroît, rappelons que les scorpions sont des animaux qui n'agissent que par instinct, et qui seront toujours sauvages, même lorsqu'ils sont nés en captivité. La moindre des choses est donc de les accueillir dans de bonnes conditions. Il est donc très fortement conseillé d'installer le terrarium au moins une semaine avant l'arrivée d'un spécimen afin de vérifier que les conditions de maintenance décrites ci-dessus (température, éclairage, hygrométrie...) sont adaptées et stables.


3) Entretien et nettoyage

Comparativement à ceux d'autres animaux, les terrariums accueillant des scorpions sont simples à entretenir :
  • Au quotidien, il suffit d'enlever les excréments qui peuvent se trouver à la surface du substrat (de petits dépôts blancs), ainsi que les éventuels restes de proies. Ces simples opérations de nettoyage permettent de limiter le développement de bactéries. Penser également à vérifier chauffage et hygrométrie.

  • Tous les 3 à 4 mois, remplacer la couche supérieure de substrat (sur environ 3cm), puis bien brasser l'intégralité du substrat. Re-stériliser les cachettes et éléments de décoration avant de les remettre en place.

  • Une fois par an, remplacer l'intégralité du substrat, nettoyer le bac et re-stériliser les diverses cachettes et éléments de décoration.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyleina
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 426
Age : 34
Localisation : Villeurbanne (69)
Date d'inscription : 19/02/2008

MessageSujet: Re: Le terrarium   Mer 20 Fév - 16:24

Manipulation des spécimens


Evidemment, les scorpions sont tous potentiellement dangereux car venimeux. Cependant, il est parfois nécessaire de les manipuler, notamment lors des opérations de maintenance des terrariums. Il existe plusieurs façons de manipuler un scorpion...


1) Avec une pince

C'est le moyen de manipulation le plus répandu et le plus sûr. Une pince d'au moins 30cm est conseillée. On prend le spécimen fermement au niveau du telson (ne pas hésiter à serrer, c'est solide), et on le soulève doucement.
Manipulés de la sorte, certains spécimens se débattent violemment, donc attention à ne pas lâcher la bestiole en dehors du terrarium ou d'un conteneur provisoire, sinon... Bonne chance pour rattraper un scorpion qui se carapate à toute vitesse !


2) Avec des gants

Un peu plus risquée que la pince, l'utilisation de gants épais en véritable cuir a pour avantage d'offrir un meilleur contrôle des mouvements que l'on effectue. Comme avec la pince, on saisira le spécimen au niveau du telson entre le pouce et l'index. En cas de piqûre, le cuir est sensé empêcher l'aiguillon d'atteindre la peau de la main. Mais attention : si le scorpion parvient à grimper sur le gant, il a possibilité de remonter sur le bras... Prudence !


3) La "technique du bocal"

Cette technique a pour avantage de limiter au maximum les contacts avec le spécimen, et de ne pas nécessiter de matériel particulier. Le principe est simple : on couche un grand bocal dans le terrarium, et à l'aide d'un objet assez long (bâton, baguette, cuillère à confiture ou autre...), on pousse délicatement le spécimen jusque dans le bocal. Dès qu'il est dedans, on redresse le contenant, et on le ferme.


4) A mains nues

AVERTISSEMENT : Il est fortement déconseillé de manipuler un scorpion, QUEL QU'IL SOIT, à mains nues !


Cependant, il peut arriver que l'on soit obligé d'attraper un spécimen avec les doigts (dans l'urgence ; pour éviter qu'il ne s'échappe suite à une mauvaise manipulation avec une pince, par exemple). On procèdera alors comme avec les gants, en se saisissant du telson. Pour éviter qu'un spécimen se débattant ne pince la main qui le maintient, on pourra le poser sur le dos de l'autre main, poing fermé (pour éviter qu'il ne décide de se "battre" avec les doigts). Il devrait alors se calmer et devenir suffisamment docile pour être déposé ailleurs !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le terrarium   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le terrarium
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Synthesis Technology - E350 Morphing Terrarium

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Scorpius Delicti :: Elevage :: Terrariums-
Sauter vers: