Scorpius Delicti

Forum francophone consacré aux scorpions
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Les inscriptions ne sont plus ouvertes, le forum est en lecture seule.

Partagez | 
 

 Mythes et légendes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lyleina
Admin
Admin


Féminin Nombre de messages : 426
Age : 33
Localisation : Villeurbanne (69)
Date d'inscription : 19/02/2008

MessageSujet: Mythes et légendes   Mar 19 Fév - 23:30

Un scorpion se suicide-t-il lorsqu'il est entouré d'un cercle de feu ?

Une légendre populaire veut qu'un scorpion, lorsqu'il est entouré d'un cercle de feu, se suicide en se piquant derrière la "tête", préférant abréger ses souffrances que de mourir brûlé.

Encore une fois, il s'agit là d'une affirmation fortement erronée... Bien que la reproduction de cette petite expérience puisse porter à croire qu'elle soit véridique.

En réalité, il s'agit d'un phénomène un peu plus complexe que ce que l'on peut simplement observer. La peau du scorpion, lorsque la température ambiante dépasse les 50°C, se désseche en quelques instants, perdant du même coup son étanchéité. Le scorpion se déshydrate alors très rapidement, provoquant un rétrécissement des tissus, ce qui a pour effet de faire retomber la "queue" du scorpion sur son dos, le telson se retrouvant au niveau du cephalothorax... Ce qui donne l'impression que le scorpion se pique lui même. Mais c'est bel et bien la déshydratation qui tue le scorpion, et non son propre venin. D'ailleurs, pas besoin de cercle de feu : cette expérience peut être reproduite à l'aide d'un simple sèche-cheveux. En cas de déshydratation brusque, le scorpion peut encore être sauvé si l'on réagit rapidement : il suffit de le plonger dans l'eau quelques secondes.

Pour information, un scorpion est toujours immunisé à son propre venin. Pour une raison encore mal expliquée, deux spécimens de la même espèces, qui présenteront des venins chimiquement identiques en tous points, seront mutuellement vulnérables au venin de leur congénère, mais insensible à leur propre sécrétion, même après prélèvement puis réinjection !


Le scorpion résiste-t-il aux explosions nucléaires ?

On dit parfois que les scorpions sont capables de résister à une explosion nucléaire. Vous vous en douterez, cette affirmation est très erronée : en vérité, les scorpions sont des animaux qui ont l'incroyable capacité d'encaisser de grandes quantités de radiations.

Mesuré en rads, un niveau de radiation relativement bas (600 rads) peut tuer un homme en quelques minutes. Certains scorpions, quand à eux, peuvent recevoir un niveau de radiation de 90 000 rads (150 fois plus qu'un homme !) sans qu'ils en soient affectés. De ce fait, même si cette résistance exceptionnelle varie d'une espèce à l'autre, le scorpion reste certainement l'animal le plus résistant aux radiations que l'on connaisse. Mais en aucun cas il ne résistera à une explosion, quelle qu'elle soit : ce sont uniquement les retombées radioactives des bombes atomiques qui ne pourront le tuer, retombées souvent létales pour l'homme. Cette caractéristiques exceptionnelle a d'ailleurs poussé de nombreux gouvernements à entreprendre des recherches sur les scorpion et leur mécanisme de défense à des fins militaires, allant jusqu'à tenter la mise au point de treillis en peau de scorpion... Sans succès, évidemment : le secret du scorpion n'a pas pu être percé.

Aujourd'hui, on explique cette résistance par le fait que le scorpion apparaisse comme un organisme très "stable" : présent sur Terre depuis plus de 400 millions d'années, il n'a pratiquement pas évolué depuis qu'il a pris sa forme terrestre. Il a su s'adapter à une grande variété de milieux, et se montre donc beaucoup plus résistant que la plupart des organismes qui sont apparus après lui dans l'évolution l'échelle de l'évolution.


Un scorpion peut-il survivre plusieurs années sans se nourrir ?

On entend parfois dire que les scorpions peuvent survivre plusieurs années sans manger. Et étonnamment, c'est vrai ! En effet, le scorpion est un animal très robuste, qui s'est adapté à de nombreux milieux naturels, aux conditions climatiques parfois assez extrêmes (ex : déserts, forêts tropicales...). De ce fait, il est assez doué pour "s'économiser", c'est à dire pour tirer un parti maximum de l'énergie qu'il obtient en se nourrissant. Ajoutons à cela que certains scorpions vivent "au ralenti" une partie de l'année, adaptant leur métabolisme aux fortes baisses de température hivernales et au manque de proies en cette période. Résultat : certaines espèces, si elles ont été convenablement nourries auparavant, peuvent survivre plus de deux ans sans manger ; en laboratoire, le record actuel est d'environ 3 ans. Cependant, on parle bien ici de privation de nourriture, pas de privation d'eau. Comme la plupart des animaux, un scorpion qui se déshydrate meurt rapidement.

D'un autre côté, un scorpion sous-alimenté changera quelque peu de comportement. Il deviendra plus agressif, et n'hésitera pas à faire acte de cannibalisme, même s'il appartient à une espèce d'habitude sociable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Mythes et légendes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rick Wakeman
» Liszt: Dimension narrative des deux Légendes
» Les légendes de l'opéra
» [MAGAZINE] Légendes Mag
» Vikings/mythes nordiques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Scorpius Delicti :: Scorpions :: Anatomie et généralités-
Sauter vers: